Politique

Primaire : Fillon et Mariton font appel à la Haute Autorité sur le cas Sarkozy

Candidats à la primaire des Républicains, pour la présidentielle de 2017, les élus de Paris et de la Drôme accusent Nicolas Sarkozy de se comporter en même temps comme un président et un candidat.

Les animosités s’aggravent

Pour la primaire des Républicains, 12 candidats ont annoncé leurs candidatures pour la présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy est d’ailleurs très en avance sur ce sujet. Cependant l’ex chef de l’État qui est également le président du Parti Les Républicains est critiqué par ses rivaux de se servir de sa position dominante pour entamé une campagne alors qu’il ne s’est pas encore déclaré candidat.

C’est pour cette raison que les candidats et respectivement députés de Paris et de la Drôme, François Fillon et Hervé Mariton, ont surtout pris la décision de manifesté leur désarroi.

En fait, le Figaro révélait la semaine passée que le député LR de Haute-Savoie, Bernard Accoyer, a saisi mardi la Haute Autorité au nom de François Fillon. L’autre élu LR de la Manche, Philippe Gosselin, a également enclenché une procédure avec Hervé Mariton. Alors qu’ils ont été approchés par les deux hommes, le reste des candidats à la primaire et leurs proches ont préféré refusé l’offre indiquant qu’il s’agit de procédé incompris par l’entourage des demandeurs.

Juppé attaque, Solère ajourne

Lors d’un entretien accordé au Figaro, l’ex président de l’Assemblée nationale, a expliqué les raisons qui l’ont poussé à lancé cet action. « Pour nous les primaires doivent être faites de façon claire afin que personne ne contredise les résultats ».

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !