Politique

Dans le Budget 2017 de l’État l’accent est donné à l’emploi, l’éducation et la sécurité

Le gouvernement a publié mercredi le projet de budget qui prévoit une augmentation des dépenses de l’État et du personnel surtout dans ces ministères.

Cependant, l’ensemble des ministères ne subiront pas le même sort en 2017 à cause des prérogatives du gouvernement.

Dans le projet de budget pour 2017, dévoilé par le gouvernement cette semaine il est prévu que les dépenses de l’État augmentent et une hausse du personnel dans la fonction publique d’État. Des recrutements sont prévus dans l’éducation, l’emploi et la sécurité.

Les ministères avantagés

Le gouvernement va allouer plus de 7 milliards aux secteurs prioritaires en 2017 ce qui fait que les dépenses de l’État sont portées à 381,7 milliards d’euros, alors qu’au départ elles étaient fixées à 374,3 milliards l’an passé.

Cette hausse du budget sera dédiée au secteur de l’Éducation nationale et l’Enseignement supérieur, qui verront leur budget augmenter de trois milliards d’euros. Elle permettra donc de créer environ 11.700 postes dans l’Éducation nationale et 950 emplois dans les universités.

Quant au ministère du Travail il bénéficie aussi d’un budget dédié à l’emploi, qui jouirait d’une hausse de deux milliards d’euros, en vue de financer le plan annoncé par François Hollande qui prévoit surtout le prolongement de la prime à l’embauche dans les petites et moyennes entreprises jusqu’en fin 2017. Une initiative saluée par Myriam El Khomri dans un communiqué le qualifiant de budget «de combat, dédié à l’emploi».

D’autres ministères comme celui de la Défense ont vu leurs budgets augmentés. Le budget dédié aux interventions de police, de défense et de justice va connaître une hausse de deux milliards d’euros faisant partie des mesures concernant la sécurité adoptées après les attentats avec surtout une augmentation d’environ 300 millions d’euros alloués à la Justice et de 600 millions dédiés à la Défense. Ces nouveaux budgets seront accompagnés par des effectifs supplémentaires (2100 postes pour la Justice,2286 postes à la police et la gendarmerie et 464 postes) pour le ministère de l’Intérieur.

Quant au ministère de la Culture, il obtient une hausse de 5,5% dans son budget.

Celui de la communication aussi établi à 10 milliards d’euros. Une façon pour le Chef de l’État de renforcer les valeurs républicaines et de lutter contre le repli sur soi à travers des formations et des communications.

Par ailleurs, pour le ministère des Outre-mer, le budget n’a pas été vraiment modifié, mais il a légèrement augmenté à plus de deux milliards d’euros», en vue de soutenir l’emploi, le logement social et les entreprises. L’enveloppe de ce ministère s’établira à 2,032 milliards d’euros, alors qu’actuellement il est de 2,016 milliards.

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !