Politique

Donald Trump, désormais isolé, le Parti républicain en crise

Divisé sur le candidat Trump, le parti républicain traverse une crise sans précédent. Convaincu que l’homme d’affaires pourrait occasionner au parti une perte de sièges au congrès, plusieurs cadres républicain ont décidé de ne plus le soutenir. Face à cette difficulté, Donald Trump a promis qu’il ne fera pas dans la demi-mesure.

La campagne présidentielle américaine pourrait se terminer de façon spectaculaire entre les deux candidats : Hillary Clinton et Donald Trump. Mais elle pourra aussi avoir une fin regrettable entre le milliardaire et les membres du parti républicain qui l’ont lâché alors que nous sommes à quelques semaines seulement du scrutin.

Après la publication d’une vidéo datant de 2005 montrant, Donald Trump tenir des propos vils contre les femmes, plusieurs cadre du parti l’ont abandonné. Et il n’en ait pas fallu plus de temps pour que la situation s’aggrave quand, le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan a déclaré au cours d’une conférence téléphonique avec d’autres cadres du parti qui n’allait plus prendre le parti de Donald Trump et n’allait plus faire campagne pour lui. Considéré comme le plus haut gradé du parti républicain, Paul Ryan n’a toutefois pas annoncé qu’il arrêtait de soutenir le milliardaire.

Cependant, Politico explique qu’il risque de le faire avant la date fatidique du 8 novembre. Une défection que Donald Trump a eu du mal à accepté au point de le qualifier de «  leader très faible, dérisoire ». S’exprimant mardi à travers Twitter, l’homme d’affaires a jugé qu’il n’était pas facile d’avancer quand vous perdez des soutiens importants comme ceux de Paul Ryan et autres ». Il a aussi attaqué, John McCain, sénateur de l’Arizona qui a aussi annoncé ce week-end qu’il ne le soutiendrait plus. « John McCain m’avait supplié de lui apporter mon soutien lors de ses primaires, qu’il avait remporté après que je lui ai apporté mon soutien, ensuite, il me laisse à cause de remarques de vestiaire » s’est t-il exclamé.

Une période trouble

Donald Trump se retrouve de plus en seul et il est largué dans les sondages par son adversaire démocrate. Face à cette situation, il considère qu’il n’a plus rien à perdre et a promis qui rendra « coup pour coup ».

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !