Epargne

Épargne salariale : les choix d’affectation sont à formuler par écrit

Les travailleurs ont l’obligation de formuler par écrit leurs décisions en ce qui concerne l’affectation de leur épargne salariale. Au cas contraire, le propriétaire du compte doit faire un choix par défaut. De plus, depuis le début de l’année, la prime d’intéressement est versée de façon automatique sur le plan d’épargne entreprise comme l’indique, le médiateur de l’AMF.

Actuellement il existe plusieurs travailleurs qui bénéficient d’une épargne salariale avec le PEE détenu par 23 % des travailleurs, le plan d’épargne pour la retraite collective, est détenu par 9 % des travailleurs d’après une étude menée par TNS Sofres pour le compte de l’AMF.

Par contre, les futures personnes qui devront faire leur choix sur leur participation et leur prime, devront respecter les prescriptions et les délais ordonnés ». Ainsi, le gestionnaire du compte doit appliquer l’affectation par défaut.

Indiquer ses choix par écrit

Pour ne pas être confronté aux déconvenues, le médiateur de l’AMF appelle les propriétaires d’une épargne salariale d’indiquer leurs choix par écrit, ou en envoyant par courrier postal, le bulletin d’option ou en remplissant les espaces personnalisés sur le site de l’entreprise qui gère le compte.

Par contre, s’il n’existe aucune option formulée, suivant les formes et les délais indiqués, le travailleur devra subir le choix par défaut.

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !