Internet

Internet : Opera Software racheté par un fonds chinois pour 1,2 milliard de dollars

A travers le fonds Golden Brick, les groupes chinois Kulun Tech et Qihoo ambitionnent racheter la totalité du capital du norvégien Opera Software, éditeur de navigateur Internet.

Depuis de nombreuses semaines, les spécialistes se posaient des questions sur le futur d‘Opera Software. Et depuis ce matin cette entreprise qui a été fondée au milieu des années 90 et principalement célèbre pour avoir développé des navigateurs Internet va passer aux mains des chinois.

Dans un communiqué rendu public ce matin à Oslo, en fait, la société précise qu’un fonds chinois, appelé Golden Brick lui a proposé 10,5 milliards de couronnes soit 1,2 milliard de dollars par un. Le conseil d’administration d’Opera Software a absolument appuyé l’offre qui, à 71 couronnes par action, symbolise une prime de 56% sur le cours moyen des 30 derniers jours.

Ce fonds est en fait appuyé par deux entreprises chinoises de l’Internet. C’est-à-dire, le groupe Kunlun Tech, l’un des plus importants concepteurs et opérateurs de jeux en ligne de Chine et qui est dernièrement devenu majoritaire dans le capital du site de rencontres homosexuel Grindr. D’autre part Qihoo 360, préférablement célèbre pour avoir développé des logiciels de sécurité et d’anti-virus.

Éditeur de navigateur Web et d’autres activités

Cette acquisition est l’ergote de plusieurs mois d’inconnu. La société norvégienne avait en fait annoncé en août 2015 qu’elle examinait des offres de rachat parmi lesquelles, on avait l’américain AOL.

Après avoir connu du succès dans les années 90, Opera Software rencontrait des difficultés depuis longtemps pour conserver son rang devant des concurrents comme Firefox, Chrome ou encore Internet Explorer.

En rachetant Opera Software, les investisseurs chinois ne s’arrêtent pas uniquement au fait de prendre le contrôle d’un éditeur de navigateur Web. La société, qui contrôle et développe le navigateur éponyme Opera et gère aussi des navigateurs Web des consoles de jeu Nintendo DS et Wii, a aussi développé des activités moins éprouvées dans le marché de la publicité en ligne mais également dans la sécurité.

Article précèdentArticle suivant
Magalie
Passionnée de Finance et des marchés financiers