Internet

Le Mée-sur-Seine : La maison de santé est entrée en grève suite à des problème de connexion

La maison médicale universitaire du Mére-sur-Seine a du mal à travailler quand elle n’a pas internet ou quand interne fonctionne anormalement. D’ailleurs, elle est confrontée à ce problème depuis qu’elle a été ouverte en avril.

Cela est dû au fait que la fibre optique n’est pas encore installée. De plus, les outils pour combler ce manque qui ont été utilisés peinent à remplir les conditions. Et face à ses difficultés, la maison a du fermé ses portes en septembre du mois au début du mois.

200 signatures.

« Notre logiciel médical créé pour notre institution de santé se trouve à l’extérieur et est hébergé sur Internet. Pour fonctionner, il demande beaucoup plus de puissance » détaille le Dr Piot, médecin et chef de pôle du site. Mais à la place de la fibre optique, on peut opter pour la connexion internet par Wifi avec trois modems 4 G que les médecins louent à 55 € à l’unité par mois, avec en plus, les deux autres offerts que le fournisseur du logiciel leur a donné. Il en faut aussi pour les secrétaires qui a un débit assez faible. « Tous les mois, à la fin de la semaine, elles ont besoin d’une heure pour se connecter au planning des rendez-vous. En fin de mois, pour se connecter, elles mettent trois heures ! Et nous avons du mal à gérer les personnes qui nous appellent. Vous avez certains qui sont désagréables », s’écrie le Dr Piot. Il n’est pas facile de gérer plus de 300 appels par jours. Les médecins de leur côté rencontrent de difficultés, « pour accéder au dossier médical d’un malade qui se plante, car il est impossible d’accéder au réseau ne permettant pas le travail en équipe ».

Indexé, l’opérateur Orange, a indiqué qu’il discute avec le service Habitat et Rénovation Urbaine de l’agglomération du Mée-sur-Seine depuis le mois d’avril.

« Orange a rencontré des difficultés pour joindre « le véritable gestionnaire de l’immeuble concernant la convention qu’on a obtenu qu’en juillet, comme le bâtiment appartient à la Marie et « MSPU LE MEE SUR SEINE » est l’institution médicale.

Ce n’est que le 5 juillet que la convention a été signée. Depuis, ce désagrément, une pétition a été déposée à l’accueil de l’institution et celle-ci compte déjà 200 signatures. Et une étude a été validée le 22 août La fibre optique devrait être installée sur les lieux à partir du 16 octobre 2016 après que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes « Arcep » ait donné son autorisation.

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !