Immobilier

Les promoteurs immobiliers s’attaquent aux maires

En France, les promoteurs immobiliers s’attaquent aux maires pour dénoncer le comportement de certains d’entre eux qui imposent des conditions pour les mises en constructions des habitations. Cette désapprobation ne fait que grandir au sein de la profession.

D’après les professionnels de l’immobilier, les responsables de cette grogne qui ne cesse de monter seraient les élus locaux, autrement dit les maires qu’ils accusent d’être à l’origine de l’instabilité du marché du logement.

Déjà accusé d’être à l’origine de l’augmentation du prix de l’immobilier dans les années 1998 à 2011, les maires auraient imposé, cette fois-ci, aux promoteurs la construction sur des terrains privés des logements avec des critères bien spécifiques qui selon ces derniers, sont à la limite de la légalité. D’après eux si ces critères ne sont pas respectés, l’autorisation de construire ne peut être accordée. Pour les promoteurs, ces critères ne sont rien d’autre qu’un handicap à la liberté du marché si on prend en considération l’avis de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Pour la présidente de la FPI, Alexandra François Cuxac, si rien n’est fait pour mettre fin à ces chartes qui dépassent selon le cadre juridique, son institution « attaquera ces chartes en justice ». « On ne peut pas accepter l’inacceptable » conclut-elle.

Article précèdentArticle suivant
Sophie
L'économie est ma passion comme le football l'est pour de (nombreux ?) hommes !